Alesis Microverb III

Tests

Qualité sonore : 69% - 1 Votes
Ergonomie : 87% - 1 Votes
Rapport Qualité / Prix : 72% - 1 Votes

Laissez également votre vote pour chaque produit testé sur ce site !

Dans la catégorie des effets numériques non programmables, la Microverb III fait suite à la Microverb II. Réverbes et délais se répartissent un total de 256 présélections, caractérisées par la chaleur propre aux produits Alesis.

La manipulation de la Microverb III ne vous plongera pas dans un état d'épuisement neuronal critique. Les trois potentiomètres de gauche fixent le niveau d'entrée (matérialisé par une LED à trois couleurs), la balance signal traité/non traité (mix), et le niveau de sortie. Sur la droite, deux commutateurs rotatifs à seize positions permettent de sélectionner l'algorithme et sa variation. Au centre, un égaliseur à deux bandes corrige le signal traité.

16 x 16 = 255

Les algorithmes de réverbération sont au nombre de neuf: rooms (small, médium, large), halls (médium, large), plates, chambers, gates , et reverse . Les sept autres englobent cinq délais (short, médium, long, médium avec feedback , long avec feedback), un multitap, plus une catégorie d'effets spéciaux (FX) . Seize variations sont disponibles pour chacun de ces seize algorithmes. Au niveau des réverbes, elles agissent sur la durée, l'acoustique de l'espace simulé (taille, matériaux), l'attaque, et même sur le feedback des réverbs inversées. Bien qu'il en existe 80, pour des durées s'échelonnant entre 20 et 500 millisecondes (la correspondance en BPM est fournie en annexe), les délais ne couvrent pas tous les tempi existants. A vous d'adapter vos séquences en conséquence. Astucieusement, la première variation small room remplace un interrupteur bypass, cette fonction étant également disponible par l'intermédiaire d'une pédale.

 LA NOUVELLE GAMME ALESIS EN EXCLUSIVITE
N'allez pas croire qu'Alesis ne commercialise que des produits futiles, comme des effets, des consoles, etc. Ils fabriquent également des objets bien plus professionnels, à leur effigie, comme des tasses à café en porcelaine blanche, des tee-shirts, sweet-shirts, blousons, etc. Sans oublier un double étui pour HR-16/MMT-8, une cassette vidéo en expliquant le fonctionnement (des HR- 16/MMT-8, pas de l'étui), un « rack bag » étanche (sac à rack ?), et ainsi de suite.

Rive gauche rive droite

Au risque d'en lasser certains, voici venue l'heure de l'inévitable cours de connectique et d'assignation mono/stéréo. Or donc, la face arrière cache deux jacks d'entrée et deux jacks de sortie. Le signal réceptionné en sortie dépend en premier lieu de la position du potentiomètre mix. Sauf à utiliser la Microverb III en insertion (c'est à dire entre un instrument et la table de mixage), on veillera à ce qu'elle envoie exclusivement le signal traité aux retours d'effet de la console.

De nature stéréo, les réverbes et délais mélangent les entrées gauche et droite, qui ressortent donc chacune à gauche et à droite (certains multitaps jouent avec les panoramiques). A l'inverse, en ce qui concerne le signal direct, chacun ressort sagement de son côté (gauche à gauche et droite à droite). Si rien n'est branché à l'entrée gauche (détection par jack à coupure), l'entrée droite est considérée comme mono et répercutée simultanément aux deux sorties. La réciproque n'est pas vraie, car si rien n'est branché à l'entrée droite, l'entrée gauche n'est répercutée qu'à la sortie correspondante.

Le fait de réduire un effet numérique à sa plus simple expression (pas d'écran LCD, pas de mémoires RAM, pas de programmation, pas de prises MIDI, pas d'interrupteur marche/arrêt, pas de classeur de 500 pages) permet d'atteindre un excellent rapport qualité/prix. Pour un tarif public de 350 € TTC (généralement constaté au 1/2/91), le préset passe allègrement en dessous de la barre des dix francs. Mais n'espérez pas les acheter au détail !

alesis microverb III rearFICHE TECHNIQUE
Bande passante (effet) : 20 - 15000 Hz
Bande passante (direct) : 20 - 20000 Hz
Dynamique : 85 dB
Distorsion harmonique : 0.15%
Fréquence d'échantillonnage : 31.25 kHz
Quantification : 16 bits
Vitesse de traitement : 2 Mips
Mémoire de traitement : 32 K
Entrées : jacks 1/4 (x2)
Sorties : jacks 1/4 (x2)
Alimentation : séparée
Taille : rack 19 pouces 1U
Mémoires ROM : 256

Test réalisé par Christian Braut en février 1991 (Keyboards Magazine n°41)

Pin It

Voir également...

LEXICON JAMMAN - Live on the beat
LEXICON JAMMAN - Live on the beat Définir le JamMan en deux mots n'a rien d'évident. Il beau reposer sur des principes aussi communs q...
DIGITECH IPS-33B - Un harmoniseur dans le ton
DIGITECH IPS-33B - Un harmoniseur dans le ton Si les premiers multi-effets numériques à proposer le « pitch shifting » permettaient d'imiter à la ...
DIGITECH STUDIOQUAD - L'effet puissance 4
DIGITECH STUDIOQUAD - L'effet puissance 4 Lorsque l'on fait référence au terme "multi-effet", cela sous-entend, la plupart du temps, plusieurs...
 ALESIS NANOVERB - L'effet malin à prix mini
ALESIS NANOVERB - L'effet malin à prix mini Toujours soucieux de créer des produits de qualité pour un prix à la portée de tous, Alesis nous pro...