C-Lab Notator - Apple Logic Pro

En 1987 arrive sur le marché un logiciel qui va révolutionner l'informatique musicale, qui n'en est encore qu'à ses balbutiements, le CREATOR. Concurrent direct du Pro 24 de Steinberg, ce séquenceur issu des cerveaux géniaux des Allemands Gerhard Lengeling, Chris Adam et Sven Jungle, va rapidement s'imposer sur Atari ST. Par la suite, le logiciel deviendra Notator, puis Logic, fera une incursion dans l'univers PC et finira par être racheté par Apple qui en fera son logiciel phare de musique.

Voici une rétrospective de la saga C-Lab, jusqu'à devenir une entité d'Apple. Retour et zoom sur un logiciel qui a su évoluer et se rendre indispensable auprès de nombreux musiciens, issu du cerveau bouillonnant d'un homme : Gerhard Lengeling. En effet, à l'époque, ne trouvant pas d'outils adaptés, Gerhard décide de développer lui-même son logiciel de séquences.

1987

  • Creator V1.0 / V1.1 [Atari]
    Première version à voir le jour. Ce séquenceur, qui va par la suite devenir mythique, offre 64 pistes sur Atari 520ST et 1040ST (la différence entre les 2 machines sera la possibilité de pouvoir stocker plus d'évènements MIDI sur le 1040, c'est-à-dire un peu plus de 100 000). Durée maximum d'une séquence : 1 300 mesures 4/4 à un tempo de 120bpm. Autres caractéristiques : 99 patterns, pour un prix de 2 400 F (365 €). Pour l'anecdote, un ordinateur Atari 1040ST / un écran monochrome coûtait environ 6 500 Francs (soit 1 000 euros).
    Le logiciel est à l'époque importé par la société MPI
  • Fin d'année; sortie du logiciel C-LAB X-Analyser, un éditeur de sonsDX (et TX) avec visualisation graphique 3D, au prix de 250 €.

1988

  • Notator V1.0 [Atari]
    Notator est une version du logiciel Creator (dans sa dernière update) avec un plus un module de partitions intégré, permettant de visualiser à l'écran les notes, de les éditer et d'imprimer. Prix à sa sortie : 1 990 F (303 €).
  • Notator V1.1 [Atari]
  • Notator V1.3 [Atari]
  • Notator V2.0 [Atari]
    Nouveautés : synchro SMPTE, fonction groove (presets et users), table de mixage MIDI permettant de piloter les 96 canaux MIDI Out (avec les extensions Unitor et Export)., compatibilité MIDIFile, fonction realtime tranforms area, page synchronisation, drum map… Le prix augmente : 3 990 F (608 €). La mise à jour pour passer du Creator au Notator est facturée 1 990 F (303 €). Les produits sont importés en France par la société M.P.I. (Music Pro Import), basée en région parisienne.
  • Creator V1.3 [Atari]
    Ajoute 64 canaux MIDI grâce à l'Export.
  • Export [Atari]
    Arrivée en même temps que le Notator 2, de l'interface Export, offrant 3 prises MIDI : B - C - D (soit 48 canaux MIDI supplémentaires). L'interface se branche sur le port modem RS232 de l'Atari. Compatible Creator/Notator. Disponible au prix de 990 F (150 €).
  • Unitor [Atari]
    Pour compléter les nouveautés, l'Unitor fait son apparition et ouvre les logiciels C-Lab à la synchronisation SMPTE, en offrant en plus 2 prises MIDI Out : E - F (soit 32 canaux MIDI supplémentaires) et une prise multi-port. Compatible Creator/Notator. Disponible au prix de 3 490 F (532 €).

1989

  • Notator V2.1 [Atari]
    Au programme de nombreuses nouveautés : gestion de la double résolution (1 536 et 768e de note) avec conversion, impression laser, fenêtre "fittime", gestion améliorée de la souris, page Real Time MIDI Generator (32 potentiomètres automatisés permettant de programmer un synthétiseur)...
  • Notator V2.2 [Atari]
    En octobre, arrive la nouvelle version du Notator comprenant le Softlink. Il s'agit d'un système multitâches permettant de faire fonctionner plusieurs programmes en même temps (jusqu'à 9 programmes, par exemple le Notator, un éditeur de synthétiseurs et un logiciel de traitement de texte). Bien sûr, cela demande d'avoir une mémoire RAM plus importante (au moins 2 Mo).
  • Combiner [Atari]
    L'interface se connecte au port cartouche de l'Atari ST et permet d'y loger 3 clés (dongle). L'interface Unitor, qui utilise également le port cartouche de l'Atari se branche quant à elle sur le Combiner. Ce dernier est vendu 1 790 F (273 €).
  • Human Touch [Atari]
    Petite extension "audio trigger" venant se greffer sur l'interface Unitor. Elle permet au séquenceur de suivre les variations de tempo de son utilisateur, plus des fonctions de synchronisation "spéciales". Vendue au prix de 1 350 F (206 €).
  • Mi-décembre : sortie de la version Softlink 2.2 pour Creator/Notator avec 25 nouvelles fonctions dont le MAN (Multi Applications Manager).
  • L'année 1989 voit également arriver la traduction du manuel du Notator en français, ainsi que des produits dérivés : T-shirt, stylo, tapis pour souris, etc.

1990

  • Notator SL 3.0 [Atari]
    Le nom du logiciel devient désormais Notator SL et Creator SL (SL pour SoftLink). Les nouveautés : Page Preview (affichage graphique dynamique, pratique pour les partitions), l'Hyper Edit, mémorisation de 8 écrans d'édition, macros des touches clavier. De nouvelles fontes dédiées à l'impression. La mise à jour est vendu 400 F (61 €), le programme neuf est quant à lui toujours au prix de 3 990 F (608 €).
  • En avril, ce sont déjà 1 800 Notator vendus en France, et un parc de 2 400 Creator sur le territoire.
  • Le concert de Jean-Michel Jarre à la Défense pour le 14 juillet a été l'occasion de découvrir les "sets" des musiciens avec tous les instruments high tech de l'époque (Roland D-50, Akai S1000...). Les différents morceaux étaient préparés sous Notator. Pour l'occasion, le pape du synthé avait demandé  l'implémentation pour l'écran A4 Atari (paramètre qui sera présent dans la version 3) et un scrolling vertical en mode piste.

 1991

  • Notator Alpha V1.0 [Atari]
    Version simplifiée du Notator SL : pas de synchronisation SMPTE, moins de fonctions dans les menus et les paramètres. Vendu au prix de 1 690 F (258 €).
  • Notator SL 3.1 [Atari]
    En juin, nouvelle version du Notator (offert gratuitement aux memebres du club MPI, l'importateur de la marque en France). Cette update apporte plus de stabilité et un mode arrange modifié graphiquement, avec la possibilité de visualiser 32 pistes simultanément. intégration du contrôle MIDI pour le Fostex R-8. Exportation de partitions au format IMG...

1992

  • Notator SL 3.12 [Atari]
    Implémentation des fonctions les plus importantes pour les magnétophones multipistes Fostex (R-8, G-16 et G-24) - avec bien sûr l'Unitor pour contrôler le SMPTE.
  • Notator SL 3.15 [Atari]
    En septembre 1992, Gerhard Lengeling quitte C-Lab et fonde la société Emagic, en y apportant ses logiciels. Notator SL continue donc sur sa lancée et une nouvelle mise à jour est disponible, désormais sur 2 disquettes. On y trouve de nouveaux drivers d'imprimantes, des séquences de démonstrations, des nouvelles polices de caractère et un mode TCM pour les nouveaux modes de MIDI Machine Control des multipistes Fostex et Tascam. La mise à jour est payante et coûte 100 F (15 €), toujours distribuée par la société MPI.
  •  Notator SL 3.16 [Atari]
  • Creator SL V3.16 [Atari]
    Toute dernière version du logiciel et arrêt définitif de Creator.
  • Notator SL 3.21 [Atari]
    La toute dernière version du séquenceur. Elle fonctionne sur Atari TT également. Elle est compatible avec l'interface Log 3 de l'Atari Falcon.
  • En fin d'année, une version "béta" du Notator Logic tourne chez quelques béta-testeurs afin de cerner les éventuels bugs et les articles commencent à envahir la presse pour présenter ce nouveau séquenceur qui sera cette fois disponible aussi bien sur Atari ST que sur Macintosh. C'est un grand pas, encore plus important que le passage du Creator au Notator. En effet, le logiciel a été complètement revu. Terminé la page principale, tout passe par différentes fenêtres et l'environnement virtuel fait son apparition. Sa présentation est prévue en France à l'Audio-Pro du 27 au 30 octobre, le salon parisien au Palais des Congrès. Des rumeurs courent que le logiciel serait par la suite disponible pour Windows 3.1...

1993

  • Notator Logic 1.1 [Atari et Macintosh]
    Le programme nécessite au moins 1 Mo de RAM sur l'Atari ainsi qu'un écran noir et blanc (SM-124) ou couleur (SM-125). Pour le Macintosh, il fonctionne sous système 6.07, 7 et 7.1. Logiciel entièrement repensé et ré-écrit. La fenêtre principale (Arrange) ressemble désormais à Cubase, ce n'est plus une architecture pattern, mais une vision linéaire du morceau. On trouve également un multifenêtrage, qui faisait défaut à la version SL sur Atari. Editeur d'échantillons intégré. Le prix de la version Logic est de 4 990 F (760 €).
  • Notator Logic 1.2 [Atari et Macintosh]
  • Notator Logic 1.5 [Atari et Macintosh]
    Nouvelle fenêtre Transform (conversion de données MIDI en temps réel ou différé), Instrument Group, Lyrics (écriture de paroles en suivant la ligne mélodique), enregistrement des modifications de tempo, vu-mètre de l'activité MIDI pour chaque piste… Le Notator Logic est diponible au prix de 2 990 F (455 €).
  • Notator Logic 1.6 [Atari et Macintosh]
  • Notator Logic Audio 1.6 [Macintosh]
    Fin d'année, une nouvelle version voit le jour, identique au Notator Logic mais en intégrant des fonctions Direct-to-Disk (avec des interfaces audio comme Pro Tools). Les produits Emagic sont désormais importés par la société SST. L'accent est mis sur la partie audio qui propose un enregistrement en 44,1 et 48 kHz, une compatibilité AIFF/SDII, la conversion automatique en fichiers stéréo. La version Logic Audio est disponible au prix de 4 990 F (760 €). Il est possible d'acheter le module complémentaire audio pour passer du Logic au Logic Audio, pour un coût de 1 990 F (303 €).
  • Notator Logic Audio 1.7 [Macintosh]
    Le moteur de Logic accepte désormais le DAE Digidesign v1.4.

1994

  • Micro Logic [PC]
    Le logiciel est disponible au prix de 1 490 F (227 €).
  • Logic Audio 2 [Macintosh et Atari Falcon]
    Le séquenceur est désormais baptisé uniquement "Logic". Une page se tourne, Notator disparaît ! Cette version 2 offre six outils de traitement audio surnommés "The Digital Factory". On y trouve ainsi : Time Machine, Groove Machine, Quantoze Engine, Audio to MIDI Groove Template, Audio to Score Streamer et Maximum Level Mixdown. Le côté partition a lui aussi été mis à jour (nouveaux symboles) tandis que des nouveaux potentiomètres voient le jour (fader vectorial interactor).
  • Logic 2 [Macintosh et Atari Falcon]

1995
Depuis le mois de mai, c'est désormais la société IML qui importe les produits Emagic en France.

  • Logic 2.5.1 [Macintosh]
    Améliorations dans la fenêtre Arrange, apparition de "markers", fenêtre "Score" améliorée et la fenêtre "Transform" est dotée de deux nouveaux paramètres : Crescendo et relative crescendo.
  • Logic Audio 2.5.1 [Macintosh]
    Fonction "drag and drop" du système 7.5 est reconnue, importation d'une piste audio à partir d'un CD. Reconnaissance des fichiers stéréo (.l et .r). Le logiciel supporte 32 ou 48 pistes (suivant les cartes audio ajoutées). Mise à jour gratuite pour les possesseurs de la version 2.5.

1996

  • Logic Audio 2.5.3 [Windows]
    Fonctionne à partir de Windows 95.

1997

  • Logic Audio Discovery 1.0.1 [Macintosh et Windows]
    Version "entrée de gamme" du Logic Audio, ce séquenceur en reprenant le concept de son grand frère, propose 12 pistes audio. En théorie, le Logic Audio Discovery tourne à partir d'un Macintosh IIx, mais il est recommandé d'utiliser au minimum un 68030 à 25 MHz, l’idéal étant bien sûr un PowerMac pour exploiter le traitement audio. Sur tout modèle "AV" (par exemple les Quadra 660/840, Power 8100... ), il n’est pas besoin de carte externe pour utiliser les fonctions audio du Logic. Toutefois, si vous optez pour une interface audio de chez Digidesign, le driver maison DAE (Digidesig Audio Engine) est fourni en version 2.95 (Audiomedia II pour Mac Nubus) et en version 3.01 (Audiomedia III pour Mac PCI). Le Discovery n’a pas grand chose à envier au Logic, si ce n’est peut-être un éditeur de partitions moins complet et quelques fonctions d'édition en moins, comme la sélection des objets "mutés" et des objets vides, l'effacement d'événements MIDI selon certains critères ou encore l’impossibilité d'édition de fader par SysEx. Disponible au prix de 2 990 F (456 €).
  • Logic Audio Discovery 2 [Macintosh et Windows]
    Le nombre de pistes audio passe à 16.
  • Logic Audio 3.0 [Macintosh et Windows]
    Au programme des nouveautés : DSP temps réel : égaliseur (avec filtre passe haut et passe bas), flangeur, chorus et réverbérations. Punch-in au vol et enregistrement audio en cycle. Support Audiowerk 8, DR8 / DR16, AV, DAE, Korg1212. Améliorations de notation et d'automation.

1999

  • Arrivée d'un nouveau chef produit chez Emagic France avec Philippe Brodu. La gamme des produits se diversifie (PC & Mac), avec l'arrivée des version 3.6 pour Logic Gold & Platinum qui apporte un outil pour dessiner des fade-in / fade-out ou programmer une courbe de crossfade :
    • MicroLogic AV (1 190 F - 180 €) qui remplace le Micro Logic et offre 16 pistes audio direct-to-disk.
    • Logic Audio Silver (2 790 F - 425 €) qui remplace le Logic Audio Discovery et accepte les nouveaux plug-ins VST/DirectX (avec moins de possibilités que Platinum)
    • Logic Audio Gold (5 690 F - 865 €), un réel successeur au Logic Audio 3.0 mais pas de multi-hardware/
    • Logic Audio Platinum (8 620 F - 1 315 €) qui est un Logic Audio Gold avec toutes les extensions d'origine. Il s'adresse donc aux possesseurs de plusieurs cartes Direct-to-Disk.
    • Sound Diver (2 290 F) qui est un éditeur/ bibliothécaire universel permettant de stocker et d'éditer les sons de la plupart des appareils MIDI du marché (possibilité de le coupler avec le Logic Audio).
    • Unitor8 (5 995 F) est une interface MIDI/SMPTE pour piloter différents appareils MIDI depuis le Macintosh. Possibilité d'en coupler huit ensemble pour obtenir jusqu'à 64 ports MIDI. Utilise la technologie AMT, offrant une rapidité de transfert alliée à une fiabilité de haute précision.
    • Audiowerk8 (3 990 F) est une interface direct-to-disk offrant 8 sorties séparées/ Avec son nouveau driver 3.033, elle permet de travailler avec n'importe quel logiciel audio.
    • Home STudio Kit (4 990 F) est un package comprenant une Audiowerk8 et un logiciel Logic Audio Discovery.
  • En avril, arrivée de la version 4 de Logic Audio Gold & Platinum (Mac & PC)/ L'audio passe à 128 pistes en 24 bits/96 kHz. La console de mixage est désormais dotée de 16 départs d'effets et des inserts apparaissent dans les objets de sortie. La mouture Platinum est livrée d'origine avec pas moins de 31 plug-ins. Emagic incorpore sa norme EASI, concurrente de l'ASIO et de DirectSound, avec des améliorations en vue. En mode Arrange, une fonction Zoom est "affectable" individuellement aux pistes. Dans les modes Editors, Environment, Scores et Global, apparaissent aussi de nombreuses améliorations et suppléments. On notera particulièrement les nouveaux écrans en Arrange, Mixer et Editors. Le look entre les versions Mac et PC sont maintenant presque totalement identiques. Le prix de la version Platinum est de 7 490 F (1 140 €)

2002

  • Le 1er juillet la société Emagic est rachetée par Apple Computer.
  • Au mois d'août, disponibilité de la mise à jour en 5.2 pour le Logic : Les instruments VST supportent désormais les sorties multiples, l'EXS 24 lit les fichiers Giga sampler, etc.
  • Les produits Windows sont arrêtés le 30 septembre, tandis que le Logic Mac est désormais compatible avec le système OX avec la mise à jour 5.3 (disponible également pour OS 9).
  • En novembre, mise à jour du Logic en version 5.5 (OS 9 et X) avec l'exs24 qui devient désormais exs24 mk2.
  • La version Windows en 5.5.1 sera la dernière version PC, Apple ayant décidé d'arrêter le développement sur cette plateforme.

2003

  • En janvier, le Logic 6 arrive avec une amélioration des performances, quelques améliorations (nouvel EQ, nouvel import/export MP3, optimisation de l'automation, fonctionnalité du Score pour le film...) et 2 nouveaux outils : un manager de projet et un assistant setup.

2004

  • Arrivée de la version 7 pour le mois d'octobre qui est désormais déclinée en deux version : Logic Express (débutants) et Logic Pro (professionnels).
  • Le nom Emagic disparaît, ainsi le logiciel devient uniquement Logic Pro, vendu par Apple.

2005

  • Le site web d'Emagic s'arrête et est désormais redirigé vers le site d'Apple.
  • Le Logic Studio voit le jour sous la forme d'un pack avec un tarif revu à la baisse par rapport au Logic 7. Avec près de 7 Go pour les éléments de base + 39 Go pour les contenus supplémentaires, il intégre :
    • DVD contenant Logic Pro 8, MainStage, Soundtrack Pro 2, Studio Instruments, Studio Effects, WaveBurner 1.5, Compressor 3, l'utilitaire Impulse Response, l'utilitaire Apple Loops Utility, QuickTime 7 Pro et le contenu nécessaire
    • Six DVD de contenu réunissant les collections Jam Pack, des effets audio, des extraits musicaux Surround, des échantillons EXS24 et des fichiers Impulse Response
    • DVD de contenu de démo
    • Documentation papier et électronique

2009

  • La version de Logic Pro 9 voit le jour et inclut : Logic Pro 9, MainStage 2, Soundtrack Pro 3, Instruments Studio, Effets Studio, WaveBurner 1.6, Compressor 3.5, Utilitaire de réponse d’impulsion, Utilitaire de boucles Apple Loops et QuickTime 7 Pro

2011

  • Le mois de décembre signe l'arrêt définitif de la version de Logic Express. Il ne reste plus que Logic Pro.

2013

  • Le 16 juillet, sortie de la nouvelle version de Logic qui devient : Logic Pro X. Nouvelles fonctions, réécriture en 64 bits et nouveau look tiré de son homologue vidéo : Final Cut Pro.

Dossier réalisé par Ludovic Gombert (dernière mise à jour : juillet 2019)

Pin It

Voir également...

AKAI - Listing des DISQUETTES S900 / S950 / S1000 ...
AKAI - Listing des DISQUETTES S900 / S950 / S1000 ... Le listing ci-dessous regroupe les disquettes originales Akai pour les échantillonneurs S900 / S950 ...
La SYNTHÈSE ADDITIVE - La plus élémentaires des sy...
La SYNTHÈSE ADDITIVE - La plus élémentaires des sy... Sur le papier, les capacités de la synthèse additive sont illimitées, puisqu'elle autorise à elle se...
MULTITÂCHE - Steinberg M-ROS & CUBASE 1.5
MULTITÂCHE - Steinberg M-ROS & CUBASE 1.5 Centré autour du séquenceur Cubase, l'environnement multitâche M-ROS est une véritable station de tr...
Le MPEG Audio à l'assaut du WEB
Le MPEG Audio à l'assaut du WEB Primo, les fichiers audio “.mp3”, déjà solidement implantés, poursuivent leur ascension. Secundo, le...
Le SCSI et le SAMPLING
Le SCSI et le SAMPLING Ou comment un standard informatique a révolutionné l'usage des échantillonneurs (sampleurs) auprès d...